Catégories
Non classé

L’histoire du piano

Quelles sont les différentes formes de pianos qui existent ?

On ne peut pas parler d’instruments de musique sans parler du piano. Il est en effet l’un des instruments les plus connus et les plus utilisés pour des prestations musicales. Mais d’où provient cet instrument qui a su se frayer une place presque indispensable dans l’univers de la musique ? Remontons un peu dans l’histoire pour découvrir son origine ainsi que son évolution jusqu’à aujourd’hui.

D’où vient le piano ?

Le nom à retenir est Bartoloméo Cristofori. C’est l’italien qui inventa le piano en 1698. On parle alors de piano-forte, inspiré du clavicorde, qui n’est pas encore la version du piano qu’on connaît de nos jours. Cette découverte ne connut pas un grand succès à cette époque, mais l’histoire n’allait pas se terminer là.

Le piano-forte va subir différentes modifications pour aboutir à la version très améliorée du piano qu’on a aujourd’hui. On retient des noms comme Erard ou Zumpe qui vont contribuer à ces améliorations. Un point essentiel a été mis sur la recherche des sons plus intéressants, plus homogènes et plus justes. La conception et la construction sont revues et améliorées avec un clavier plus souple et des touches moins rigides, même si le mécanisme de base demeure le même.

Les grands compositeurs ont également joué un grand rôle dans cette évolution du piano. Grâce aux grands musiciens comme Beethoven, Mozart ou Brendel, le piano va gagner en popularité et conquérir plus d’un. Ils vont révéler cet instrument et le rendre très célèbre.

Le piano de nos jours

Le piano tel qu’on le connaît aujourd’hui peut se retrouver sous différentes formes. On peut distinguer le piano droit, le piano à queue, et le piano numérique plus sophistiqué. D’autres formes comme le piano électronique existent aussi.

Le piano droit

Il se distingue par la disposition verticale de ses cordes. Il peut servir comme piano d’étude pour les débutants qui veulent apprendre à jouer. Les professionnels peuvent aussi trouver leur compte avec un piano droit qui sera plus adapté à leurs activités. Des versions différentes existent, allant d’un piano droit d’étude à un piano droit plus prestigieux, et les prix varient bien évidemment en fonction.

Le piano à queue

Ses cordes sont disposées horizontalement, ce qui le différencie du piano droit. Il offre des fonctionnalités plus intéressantes comme la puissance du son, ou le confort du toucher. On peut en trouver en demi-queue, en quart de queue, en piano crapaud. Il est plus onéreux et plus adapté pour les pianistes professionnels lors des concerts publics.

Le piano numérique

C’est une version qui offre plusieurs avantages qui en font un piano très confortable et facile à utiliser. Les pianos numériques sont peu encombrants et facilement transportables. On peut y retrouver plusieurs types de sonorités notamment l’orgue, le violon, etc. D’autres fonctionnalités comme un métronome, un séquenceur sont aussi disponibles. Les prix sont assez abordables. Ce type de piano ne possède pas de cordes comme le piano droit ou à queue. Même si le piano numérique ne peut pas remplacer le piano acoustique, il a quand même des fonctionnalités qui en font un piano très pratique pour les plus amoureux du clavier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *